Les connecteurs contaminés sont la principale cause de panne des réseaux optiques


Les organismes de normalisation ont établi des critères d’acceptabilité pour la qualité et la propreté des connecteurs optiques, mais les techniciens font encore face à de nombreux défis pour mettre ces pratiques en œuvre. Sans les outils de test de la fibre optique appropriés, notamment les solutions d’inspection de la fibre telles que les sondes et les microscopes d’inspection des connecteurs optiques, respecter ces normes ou spécifications se révèle difficile et chronophage.

Une seule particule sur le noyau d’une fibre optique peut causer une réflexion importante et une perte d’insertion, voire endommager l’équipement. Pour en savoir plus sur notre processus « TOUJOURS INSPECTER AVANT DE CONNECTER », et afin d’être certain que les connecteurs optiques sont propres avant de les coupler, consultez notre livre blanc sur la certification de la fibre optique.


Les fibres contaminées ou sales constituent la première cause de dégradation des réseaux de fibre optique et peuvent même endommager les équipements de manière permanente. C’est pourquoi les programmes d’inspection de la fibre optique proactifs sont parfaitement adaptés au déploiement à grande échelle des câblages et des réseaux optiques pour garantir ainsi des services haut débit fiables et de bonne qualité. Les sondes d’inspection et les microscopes d’inspection de la fibre optique de VIAVI Solutions sont des outils faciles à utiliser qui permettent notamment aux techniciens terrain, aux responsables réseau, aux professionnels de l’informatique et aux sous-traitants de déterminer le niveau de propreté des connecteurs optiques lors de l’installation du réseau. Les microscopes et sondes d’inspection des connecteurs optiques ainsi que le logiciel d’analyse automatisée associé font partie des solutions d’inspection et de nettoyage des connecteurs optiques de VIAVI, leader sur ce marché.

L’inspection et le nettoyage des connecteurs optiques constituent des étapes essentielles du déploiement de la fibre optique et de la stratégie d’exploitation dans son ensemble. Les solutions d’inspection des connecteurs optiques de VIAVI incluent toute une gamme complète de solutions d’inspection et de nettoyage répondant aux besoins des fabricants de composants et de systèmes optiques, des fournisseurs de services et des entreprises, ainsi que des réseaux militaires et du domaine de l’aérospatiale.

De nombreuses associations professionnelles, parmi lesquelles Bicsi ou la Fiber Optic Association, Inc gèrent les directives relatives à l’inspection des connecteurs optiques et aux pratiques et procédures de nettoyage des fibres optiques. Afin de soutenir les efforts du secteur pour garantir un niveau de performance commun applicable aux nombreux connecteurs optiques présents dans les réseaux, la Commission électrotechnique internationale (CEI) a créé la norme CEI 61300-3-35. Cette norme précise les exigences de réussite/d’échec en termes de qualité des connecteurs optiques avant leur connexion. Lorsque cette norme est respectée à chaque étape du cycle de vie de la fibre optique, elle est un gage d’optimisation et de performance du réseau. Du fait des variables associées à l’inspection manuelle de la fibre optique, la conformité à cette norme exige une inspection automatisée des connecteurs optiques utilisant un logiciel d’analyse programmé selon des critères de réussite/d’échec spécifiques en matière de qualité des connecteurs. L’automatisation du processus d’inspection proactif systématique utilisant un logiciel d’analyse programmé élimine les variables associées à l’inspection manuelle des connecteurs optiques et fournit un enregistrement détaillé de la qualité de ces connecteurs au moment de l'installation, le tout via un processus 100 % fiable et reproductible. Ensemble, ces avantages font de l’inspection automatisée des connecteurs optiques la méthode la plus efficace actuellement disponible pour assurer et certifier la conformité à la norme CEI tout au long du cycle de vie du réseau optique.

En matière de fibre optique, un fait est avéré : la plus petite rayure, le plus petit défaut ou la moindre poussière sur un connecteur optique aura un impact négatif sur la performance du réseau. Si la saleté et les dommages au niveau des connecteurs ne sont pas systématiquement traités, ils peuvent altérer la performance du réseau et finir par entraîner une panne de tout le lien. Dans un effort visant à garantir un niveau de performance commun des connecteurs, la CEI a développé la norme 61300-3-35 qui précise les exigences de réussite/d’échec en matière de qualité des connecteurs optiques avant leur connexion.